Assemblée générale de Cabourg pour Tous 2017 – Appel à candidatures

Chers adhérents, chers tous,

Nous avons le plaisir de vous inviter à l’Assemblée Générale de l’association qui se tiendra :

 

Le samedi 1er avril 2017 à partir de 15 heures

Mairie de Cabourg – Salle des mariages

Ordre du jour :

- Rapport d’activité

- Rapport financier

- Actualisations des statuts et règlement  intérieur de l’association

- Election du bureau

- Questions diverses

 

Les candidatures sont à adresser par courrier à B.P. 27 – 14390 CABOURG ou par mail à : cabourgpourtous14390@gmail.com pour le.15 MARS au plus tard.

 

Si vous ne pouvez vous rendre à l’Assemblée Générale, vous pouvez donner procuration à un autre adhérent (selon le pouvoir ci-joint).

Un apéritif convivial au petit local, 2 bis avenue des dunettes, clôturera cette assemblée.

Une soirée au restaurant finalisera cette journée au prix de 20 €. Le lieu exact vous sera communiqué prochainement. Si vous souhaitez y participer, merci de vous inscrire le plus rapidement possible auprès de

 

Yveline BRASSELET 02 31 39 97 87

Florence LEPENNETIER 06 82 28 14 66

 

Les adhésions sont à renouveler :

- soit durant l’Assemblée Générale

- soit par courrier

 

En comptant vivement sur votre présence. Amitiés Républicaines.

Florence Lepennetier

Présidente de Cabourg Pour Tous

 

Flash n° 8 – Pourquoi les Séniors devront… ?

POURQUOI LES SENIORS CABOURGEAIS DEVRONT-ILS PARTICIPER FINANCIEREMENT AU REPAS

DU 7 FEVRIER 2017 ?

 

De nombreux cabourgeais se sont étonnés de cette nouvelle pratique.

A la réunion de présentation des activités, le CCAS (budget 306.000 €) nous a annoncé qu’il fallait faire des choix :

Conserver les colis de Noël ET le repas des anciens à condition de demander une participation à ces derniers.

 

Lors de la distribution des colis, plusieurs Cabourgeais nous ont exprimé leur mécontentement ainsi que leur refus de régler cette nouvelle « dîme » !

Certains par principe, d’autres plus modestes par nécessité…

 

Avec un budget de fonctionnement de 13 millions d’euros et par exemple, une subvention pour le festival du film de Cabourg qui avoisine les 225 000 €, n’aurait-on pas pu faire un autre arbitrage plus favorable aux seniors cabourgeais qui font vivre, eux, toute l’année notre ville ?

Comment est dépensé l’argent des cabourgeais ?

 

Pourrions- nous connaître le montant de l’escapade de formation, externalisée au Mont-Saint-Michel, en ce mois de janvier 2017 ?

Question d’oxygène peut-être ?

Mais alors pourquoi louer ou vanter si fort la marque Cabourg ?

 

Nous regrettons vivement ces choix et redoutons que le pire reste à venir. Alors soyez certains que nous demeurons vigilants !

 

Le bureau de Cabourg pour Tous

FLASH N° 7- Des logements pour les jeunes travailleurs et saisonniers

Des logements pour les jeunes travailleurs et saisonniers à Cabourg : mission impossible ! 

Ils ont 20, 21…25 ans. Ils sont jeunes, dynamiques, travailleurs, ambitieux, des projets plein la tête … Ils préparent tous un diplôme en alternance : CAP, BTS… Bref ils sont apprentis ! Ils viennent de Lisieux, d’Herouville saint Clair, de la région caennaise… et travaillent tous dans une entreprise cabourgeaise.

Le seul  Hic à ce tableau idyllique ? Se loger sur Cabourg

Ces jeunes ne sont pas des « saisonniers » pourtant ils se confrontent au même casse-tête : se loger à Cabourg avec un budget très modeste !

(Leur rémunération correspond à un pourcentage du SMIC au prorata de l’âge et du niveau de diplôme préparé).

Du côté des saisonniers, le problème est sensiblement le même. A l’approche de l’été, beaucoup d’employés de la restauration peinent à trouver un hébergement à un prix raisonnable. Certains doivent se résoudre à dormir dans leur voiture en attendant mieux !

Impossible d’obtenir un logement social rapidement et pour quelques mois.

Aucune des municipalités successives à Cabourg n’a voulu se mobiliser et prendre concrètement ce problème en main, en suivant l’exemple de la ville de Villers sur mer qui a construit un   » hôtel pour les saisonniers « . 

L’unique solution pour ces jeunes (ou moins jeunes) : se tourner vers le parc immobilier privé et leurs tarifs très souvent inabordables !

Pourtant les diverses municipalités de Cabourg n’ont manqué ni de  » projets », ni de lieux pressentis … Mais qui n’ont jamais abouti ! !!!! Car concrètement, la vie de ces travailleurs de l’ombre n’intéresse personne… 

Il y a quelques jours, monsieur le Maire, nous annonçait le rachat par la ville du bâtiment Orange situé derrière la Poste (et qui abritait autrefois le réseau téléphonique). Il déclarait même que cette acquisition qui rentrait dans le patrimoine de la commune appartenait donc « un peu » à chaque cabougeais… Il oubliait, alors, de préciser qu’une partie de cet immeuble (donc notre patrimoine) serait revendu très rapidement à un promoteur privé (FONTA, par exemple …) pour y faire une vingtaine de logements privés Une partie de l’immeuble étant tout de même conservée par la Mairie pour en faire profiter les associations ! 

Mais au fait ! N’avait-il pas été question, Monsieur Duval, de réserver un espace de ce bâtiment pour créer, enfin, un hôtel des saisonniers ? Souvenez-vous, c’était une revendication de Cabourg pour Tous

Bien sûr, un hôtel des saisonniers ne rapporte rien pour les partisans d’une rentabilité financière à court terme… Pourtant, ce type de logement se révèle indispensable pour accueillir les travailleurs saisonniers ou jeunes apprentis dont la présence est primordiale pour la vie de notre station balnéaire. Sans eux, plus de restaurants, hôtels, cafés…

N’oublions pas qu’une ville vivante rime avec mixité… des âges !

Participer à l’accueil des jeunes travailleurs à Cabourg, à tous ceux qui sont indispensables aux rouages de l’économie cabourgeaise serait une grande avancée démocratique ! 

Florence Lepennetier

Présidente de Cabourg pour Tous

et l’ensemble du bureau

Flash n° 6 Laverie

Les Cabourgeais devront laver leur linge chez leurs voisins !

 

Avec la fermeture annoncée de la dernière laverie de Cabourg, près de la place du marché, Cabourg perd un commerce de proximité très utile.

Cabourgeais, résidents permanents, estivants, touristes… nombreux sont ceux qui utilisaient ses services pour différentes raisons : absence de machine à la maison, linge volumineux demandant des machinés adaptées…

Bref, bénéficier d’une laverie en centre ville n’était pas un luxe !

Pourtant, interrogé sur le sujet par une estivante, Monsieur le Maire n’est pas de cet avis : pour, lui, il suffira d’aller à Dives !!!

 

Bien sûr, Monsieur le Maire ! Et comment feront les personnes âgées ou non motorisées pour transporter leurs brassées de linge, couettes et autres ornements ??? … à Dives !

 

Il est vrai que ce sujet de « linge sale » est nettement moins « fun » que l’ouverture d’un énième commerce de luxe ou encore l’implantation d’un 3 étoiles.

 

Pourtant, monsieur le Maire, nous ne naviguons pas, toutes et tous, dans la Quatrième dimension !

À Cabourg, vos administrés et touristes sont des personnes « ordinaires  » qui ont besoin de laver leur linge sans pouvoir parcourir des kilomètres. Et même si la mutualisation des compétences est très en vogue actuellement avec le regroupement des trois communautés de communes, il serait bon de ne pas oublier qu’il existe un quotidien, bien réel, où l’entretien du linge occupe une « vraie » place !

 

La « marque Cabourg » tant ventée par Tristan Duval doit passer par des petits commerces de proximité qui aident au mieux vivre ! Monsieur le Maire, ne l’oubliez pas!

 

Florence Lepennetier 

Présidente de Cabourg pour Tous

 

Communication : attentat

Nous sommes profondément touchés par ce nouvel attentat meurtrier et lâche qui vient grandir le nombre de victimes arrachées à la vie.
Le 14 juillet devrait être un jour de fête, fête de la Liberté et des valeurs républicaines, fête de la laïcité et de la liberté de penser.

Ce sont nos valeurs et nous les défendons.

Nous pensons sincèrement à toutes les familles de victimes, aux blessés et toutes les personnes de cette belle région de France.

Florence Lepennetier et l’ensemble du bureau de Cabourg pour tous